Archives de l’auteur : Said Ghézal

Réaction de l’opposition municipale.


Cette entrée a été publiée le par .
L’arrivée du président de la république sur notre territoire a fait couler beaucoup d’encre dans une période morose.

Un président venu voir les gens de la France profonde comme ils parlent de nous…

Il est allé rendre visite à quelques badauds sur notre commune.

Un président qui s’est fait rejeter par la population  pour sa politique actuelle.

Une fois encore des effets d’annonce, des promesses…

L’emploi du temps du président de la république présenté dans la presse papier et télévisée aurait  dû faire parler de notre territoire et de le valoriser mais ce fut tout le contraire.
Dans l’émission télévisée sur France 5 « c’est dans l’air » du mardi 6 novembre sur la thématique « essence guerre des tranchées » on n’a pu s’empêcher de parler de l’itinéraire du président dans notre région et son passage dans notre commune (il a passé la nuit dans notre sous-préfecture). Une fois encore notre commune a été ciblée de façon négative avec un taux de chômage de 36 % pour notre territoire et les commerces qui ferment les uns après les autres.

On voudrait nous faire croire qu’il s’agit là de déterminisme.
N’oublions pas qu’il s’agit là d’un héritage politique et  qu’il ne s’agit nullement de déterminisme.

Nous avons une belle ville qui mérite que l’on se batte pour elle. Notre commune a besoin  d’élus qui ont la volonté de faire bouger les lignes, de travailler avec les différents partenaires et d’avoir une volonté de faire évoluer la situation économique, culturelle de notre ville.

 

Les membres de la liste Avesnes Autrement.

article bulletin municipal novembre 2018.


Cette entrée a été publiée le par .

Tout d’abord, nous tenons, suite au décès brutal de Bernard Duchesne, dire à la famille, ses proches et amis que nous partageons leur peine et leur présentons nos plus sincères condoléances.

De même que nous sommes stupéfiés  par le courrier anonyme que chacun de nous a reçu dans sa boîte aux lettres en ce moment tragique.

 

Elus depuis 2014  mes colistiers et moi-même, lors des différents conseils municipaux, ne cessons de défendre et rappeler l’intérêt des avesnois dans la gestion  politique quotidienne de notre commune.

 

Depuis 2014  nous assistons malheureusement  à la fermeture de nos services publics , de nos commerces qui semblent se fermer les uns après les autres en centre-ville.  La population qui fuit notre ville…

Aujourd’hui Vous êtes nombreux à nous contacter pour nous faire part de votre désarroi, nous vous entendons, nous vous rencontrons et nous travaillons dans ce sens.

 

Les prochaines échéances municipales de 2020 approchent et nous pouvons

aujourd’hui vous confirmer que nous serons présents lors de ces prochaines élections.

Nous espérons que vous nous renouvelerez votre confiance afin de relancer avec les différents partenaires,  notre économie locale, notre programme culturel, être à l’écoute des avesnois.

Nous vous présenterons un projet politique réaliste et concis dans lequel nous vous proposerons 15 engagements pour l’avenir d’Avesnes.

Notre liste en partie renouvelée se composera d’avesnois, chacun à leur niveau, déterminés pour notre belle ville.

Vous  pouvez  toujours nous contacter sur notre site internet.

Nous restons  bien entendu à votre écoute et à votre disposition.

 

Cordialement, Saïd Ghézal et les membres de la liste Avesnes Autrement.

 

 

AVESNES-SUR-HELPE : COMMENT AIDER LE COMMERCE DE NOTRE VILLE???


Cette entrée a été publiée le par .

Les solutions sont possibles, tant au niveau de la communauté de communes de notre pays D’Avesnes que de notre commune elle-même. Encore faut-il en avoir l’envie et la motivation ?

Plus de 25 commerces ont fermé ces dernières années sur le centre et la périphérie de notre belle ville et plus récemment un magasin du centre-ville : la Fermeture du huit à huit sur la place du Général Leclerc, les avis sont unanimes autant chez les commerçants que chez les usagers. Cette fermeture est une mauvaise nouvelle pour tout le monde et pour notre ville.

Comment peut-on imaginer parler de développement économique et laisser mourir des commerçants qui se battent pour sauver celui- ci ?

Nous nous devons d être solidaires avec nos commerçants!!!

Nous profitons de cette Tribune pour adresser nos félicitations à l école de musique concernant l’ensemble des diplômés de cette fin d’année et l’orchestre d’harmonie pour sa prestation au concours qui s’est déroulée fin juin à fourmies.

Nous nous réjouissons du retour de la fête de la musique dans notre ville qui a fait sortir les Avesnois et qui nous l’espérons sera reconduite pour les années à venir.

De même nous suivons l’installation de la vidéo protection sur certains secteurs de notre ville et la mise en place des différents dispositifs de sécurité pour assurer le bien-être des habitants de notre commune.

Enfin, nous déplorons toujours le manque de propreté de notre ville, de notre cimetière.
Nous vous Souhaitons une Agréable période de juillet et août et vous assurons de notre soutien pour la défense de vos intérêts dans les différents conseils municipaux.

Cordialement, Saïd ghezal et les conseillers municipaux de la liste Avesnes autrement.

bulletin municipal mai 2018


Cette entrée a été publiée le par .

Elus depuis 2014  mes colistiers et moi-même, lors des différents conseils municipaux, ne cessons de défendre et rappeler l’intérêt des avesnois dans la gestion  politique quotidienne de notre commune (les jardins, les associations, les changements au niveau de la mairie…)

 

Depuis 2014  nous assistons malheureusement  à la fermeture de nos services publics (piscine !…), de nos commerces qui semblent se fermer les uns après les autres en centre-ville (La fermeture de plusieurs commerces dont la grande maison, le café de la paix, et prochainement deux magasins dont mise en scène rue Victor Hugo et à fleur de peau qui mettront la clé sous la porte.

Plus aucun programme culturel…Enfin la population qui fuit notre ville.

 

N’oublions  pas la situation financière…Qu’en est-il aujourd’hui?

Une bouffée d oxygène a eu lieu en 2016/2017 suite à la renégociation des emprunts (mais les années à venir à partir de 2018 et suivantes) vont être plus difficiles.

A ce jour la commune n’a plus de marge de manœuvre, une capacité d’autofinancement faible. Cette  situation financière catastrophique est le résultat d’une mauvaise gestion financière des années précédentes, à laquelle la majorité actuelle a participé.

Aujourd’hui les avesnois en subissent les conséquences dramatiques, à vous de juger !!!

Vous pouvez nous contacter sur notre site internet.

Nous restons à votre écoute et à votre disposition pour l’avenir de notre ville.

 

Cordialement, Les membres de la liste Avesnes Autrement.

 

Image de démocratie sur Avesnes.


Cette entrée a été publiée le par .

Avesnes-sur-Helpe

L’opposition quitte le grand salon de l’hôtel de ville en plein conseil municipal

L’opposition interdite de parole sur certaines questions polémiques quitte, ce jeudi soir, le grand salon de l’hôtel de ville en plein conseil municipal. L’examen des questions diverses n’a pas eu lieu. Ce conseil municipal aura été celui de la justification d’une maire à un peu plus de deux ans des municipales.

L’opposition municipale emmenée par Saïd Ghézal a quitté ce jeudi, à 19 h 14, le grand salon de l’hôtel de ville puisque Marie-Annick Dezitter refusait de lui accorder la parole à propos des remparts et autres polémiques. Ce conseil était bien celui d’une mise au point tout azimuts sur des conflits surgis ces dernières semaines, notamment au sein du monde associatif. Marie-Annick Dezitter s’est lancée dans un plaidoyer détaillé sur ces polémiques. Celle des associations d’abord où la première magistrate a rappelé tout ce que la ville met à disposition et finance pour les associations. Qu’il s’agisse des bâtiments ou qu’il s’agisse des subventions. Ou encore qu’il s’agisse de ses propres choix, sur son enveloppe de conseillère départementale, d’en allouer une partie à des associations avesnoises. Deuxième polémique, ce fut celle des jardiniers. «  Chaque allocataire peut payer cette somme en plusieurs fois  » a rappelé la maire. Troisième polémique, celle des remparts. «  Des petits malins se sont amusés à enlever les pierres. On a décidé de faire une réparation provisoire en parpaings par une entreprise. C’est une mise en sécurité qui va durer quelques temps car pour restaurer le rempart ça demande un dossier pour obtenir une subvention  ». C’est là que Saïd Ghézal demandant s’il serait possible de s’exprimer et a essuyé un refus. Et du coup s’est levé quittant la salle avec le restant de l’opposition.

La moutarde devait être montée au nez de Marie-Annick Dezitter depuis quelques temps, depuis surtout la distribution d’un tract de l’opposition en ville et disant que la politique municipale relevait de l’amateurisme. Marie-Annick Dezitter a, là encore, voulu laver l’honneur de son équipe refusant que ses coéquipiers soient qualifiés d’amateurs. «  Je ne l’accepte pas  ». Le conseil s’est poursuivi avec la majorité seule. Et sans aborder les questions diverses devant être posées par l’opposition. Et qui a fait dire à Alain Poyart, conseiller de la majorité, quittant le grand salon  : «  J’étais venu pour répondre sur l’implantation du Leclerc mais ça n’a pas été possible  ». Partie remise.

Compte-rendu la voix du nord suite au conseil municipal du jeudi 16 novembre 2017.

On nous interdit la parole dans un lieu de débat qu’est le conseil municipal…

Les vérités sont difficiles à entendre!!!

 

bulletin d’information distribué aux avesnois.


Cette entrée a été publiée le par .

Nous intervenons régulièrement lors des différents conseils municipaux pour défendre et rappeler l’intérêt des avesnois dans la gestion politique.

 

Au cours de ces derniers mois, l’image de la ville d’Avesnes sur Helpe a souffert des polémiques comme le  conflit avec les jardins ouvriers, la restauration d’un élément des remparts classés avec de simples parpaings, la braderie-brocante, le conflit avec les commerçants suite à l’étape du rallye Charlemagne dans notre ville et dernièrement  le conflit avec « l’avesnois en action » à l’origine des plus grandes manifestations de la ville : le trail des remparts et le marché de noël.

 

Certains  événements ont malheureusement été relayés par les médias non plus  au niveau local mais au niveau régional avec FR3 et au niveau national à la une du journal de 13h sur TF1.

 

Depuis 2014  nous assistons régulièrement à « ces mises à la une » médiatiques avec entre autre: un conflit avec le président du club de foot entraînant sa démission, la saisie du tribunal administratif par un fournisseur pour factures impayées pour +/- 1 million d’€, la fermeture de la piscine (conséquence directe de ce règlement), un conflit avec le monde associatif entraînant la fuite d’un spectacle réputé dans une ville voisine, des conflits récurrents avec les agents municipaux, les  associations sportives et les commerçants, des terres issues d’un cimetière sur la rotonde conduisant à l’ouverture d’une enquête  judiciaire…..

 

En début de mandat, la liste « Avesnes Autrement » s’est positionnée en opposition constructive œuvrant pour les intérêts de la ville en conseil municipal  et évitant de « tirer sur l’ambulance » face aux décisions de madame  le maire.

 

Mais face aux dérapages, nous dénonçons l’AMATEURISME  permanent de ces élus dans  le dialogue avec la population, le monde associatif  et les acteurs de la ville.

Nous dénonçons l’AMATEURISME  de cette équipe municipale dans la gestion des dossiers aussi basiques  que celui d’étaler des terres, entretenir nos bâtiments, nos rues, notre cimetière et notre patrimoine foncier classé.

 

Nous dénonçons l’AMATEURISME des élus « unis pour Avesnes » qui amène aujourd’hui à l’image  désastreuse de notre ville.

Notre ville sous-préfecture n’a jamais autant fait la une des médias (et maintenant nationaux) avec autant de maladresses.

 

Nous dénonçons l’AMATEURISME de madame le maire quand elle annonce qu’elle quitterait son siège de première magistrate si elle est élue aux élections sénatoriales : peu importe la situation de notre commune, elle partirait sous de meilleurs auspices…

 

AMATEURISME quand on ment aux Avesnois en leur disant que la situation financière de la ville s’améliore alors que l’on allonge la dette de la ville dans le temps.

 

AMATEURISME quand les relations personnelles  et intimes prennent le dessus sur l’intérêt collectif au détriment du « vivre ensemble ».

 

Nous nous illustrons dorénavant parmi les villes les plus pauvres de France et  une ville en décroissance sur de nombreux  critères socio-économiques.

Nous vous rappelons les 3 piliers de la politique annoncée dans le fascicule « unis pour Avesnes » de la campagne municipale de 2014:

– L’acquis des années 1995-2014: où des actions volontaristes ont stoppé le déclin d’Avesnes et posé les bases du renouveau.

– La volonté de maximiser l’action municipale: autour de nos 4 valeurs: solidarité, dynamisme, durabilité et attractivité.

– Le partenariat à organiser et à optimiser avec la Communauté de communes de l’Avesnois.

 

Arrivés à mi-mandat, où en est-on aujourd’hui?

Les promesses et engagements sont ils tenus?

L’image de la ville est elle valorisée?

 

Nous restons à votre écoute et à votre disposition pour l’avenir de notre ville.

 

Cordialement, Les membres de la liste Avesnes Autrement.

 

Chambre régionale des comptes.


Cette entrée a été publiée le par .

Le rapport de la chambre régionale des comptes portant sur la gestion de la ville depuis 2011 est maintenant public.

Nous vous invitons à en prendre connaissance. Il pointe clairement les erreurs de gestion et l’absence de décisions structurantes pour amener notre commune  dans une dynamique dans le temps.

Nous retenons dans cette analyse, le fait que la ville était sous surveillance financière depuis 2003.

Hors  lors des campagnes municipales de 2008 et 2014, l’ancien maire et la majorité actuelle avaient  basé leurs campagnes sur l’argument suivant: « la ville est bien gérée, les finances sont saines ». Nous vous laissons juge de ce constat de vérité.

Cette gestion depuis plus de 20 ans a aujourd’hui de lourdes conséquences sur notre quotidien.

L’état des trottoirs devant vos maisons et dans la ville, l’accès à vos garages,  les dégâts causés par les fortes pluies …autant d’exemples frappants liés au manque d’entretien par souci financier.

Pour rappel, Avesnes sur Helpe est une sous préfecture du nord avec plusieurs millions d’euro de budget annuel. Nous  vous laissons méditer et vous souhaitons une agréable saison estivale.

Cordialement, Les membres de la liste Avesnes Autrement.

 

COMPTE-RENDU DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES


Cette entrée a été publiée le par .

Aujourd’hui la chambre régionale des comptes a rendu son rapport en pointant

Des écritures comptables présentées au vote en conseil municipal et déposées en sous- préfecture avec d’autres montants.

Une  situation de surendettement avec emprunts.

Réaménagement de la dette qui se traduit par un allongement des remboursements qui passent de 25 à 30 ans.

L’endettement de notre commune 1032€ par habitant moyenne des communes de même strate 862€. le taux de pauvreté de la ville est de 38,5% contre 18% au niveau départemental.

Quand on sait que les élus de la majorité ont basées leurs  Campagnes électorales de  2008 et 2014  sur « les finances saines de la ville , la bonne gestion de notre commune  » sachant qu’ Avesnes sur Helpe était en période d’observation depuis 2003.Une fois encore ils ont utilisé le mensonge pour communiquer alors que nous avions déjà, à cette époque dénoncé cette situation financière catastrophique.

L’absence de volonté de politique économique conduisant à réduire la base d’imposition (- de 35% des avesnois sont imposables),Ceci est valable pour la commune comme pour la communauté de communes.

– 70% des thèmes suggérés par le trésor public n’ont pas été réalisés ou seraient en cours  de réalisation.

– les 2 thèmes non réalisés : à savoir  la convention avec le percepteur et un plan de formation du personnel  que l’on retrouve aujourd’hui comme problématique principale de fonctionnement. On rappelle que depuis notre élection nous avons interpellé à plusieurs reprises la majorité sur ce sujet.

Enfin le transfert du cinéma, de la piscine et du centre social à la communauté de communes (3ca). Plutôt que de fermer nos services à la personne.

. Les responsables de cet état de fait sont l’actuel président de la communauté de communes en tant qu’ancien maire de la commune et  candidat à la députation. Et madame le maire ancienne adjointe aux finances, sans oublier  l’équipe de la majorité municipale dont certains ont pendant des années approuvé la politique désastreuse de l’ancien maire. Ce sont ces personnes qui sont responsables de cette situation catastrophique de notre ville.

 

Les membres de la liste Avesnes Autrement .

BULLETIN MUNICIPAL DE JANVIER 2017


Cette entrée a été publiée le par .

Force est de constater dans les médias l’impact de la gestion de la ville au cours de ces 20 dernières années.

Le magazine « l’express » nous classe parmi les 530 communes les plus pauvres de France, la voix du nord évoque notre capacité à perdre notre population et par conséquent à être attractif.

L’année 2016 a été rythmée par la fermeture de la piscine, celle de commerces et les difficultés des associations à continuer leurs activités.

L’état, par l’intermédiaire de son rapport de la cour des comptes, va nous alerter sur les finances de la ville, et vous êtes nombreux à nous faire part non seulement de votre exaspération sur l’augmentation des impôts avec moins de services mais aussi sur l’état général de la ville: trottoirs, éclairage, propreté, accessibilité, aires de jeux inexistantes dans les cités.

Une dette impayée DALKIA mal négociée (+/- 1millions d’€), un taux d’endettement élevé qui freine l’investissement, des dotations en baisse…

Nous défendons régulièrement vos intérêts en conseil et au-delà dans les médias.

Cette situation est le résultat de la mauvaise gestion d’élus dont certains encore présents dans la majorité. Nous ne cherchons plus à rétablir la vérité sur l’économie de la ville, la situation catastrophique parle d’elle-même et les médias s’y attèlent malheureusement.

Notre combat de terrain se focalise depuis juillet 2016, à démarcher les élus de la 3ca, les représentants de l’état …pour sauver le plus rapidement possible la piscine. Nous portons le projet de syndicat mixte. Nous nous heurtons aux ambitions politiques du président de la communauté de communes, dont le projet  de la 3ca ne franchirait pas actuellement le service légalité de la sous-préfecture après vérification.

Malgré ces tristes constats, je terminerai par vous souhaiter à tous et à toutes une bonne et heureuse année 2017 et vous assurer de notre dévouement pour notre belle ville d’Avesnes sur Helpe.

 

Cordialement, Said Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.

Une piscine pour deux projets…


Cette entrée a été publiée le par .

Nous vous invitons à la lecture de ce courrier adressé aux élus de la 3ca. Nous soutenons en effet le projet proposé par M. Hiraux qui est plus sincère. Comment croire la proposition de la 3ca après avoir proposé en conseil municipal la fermeture et confirmée en conseil communautaire en juin dernier. Pourquoi un tel changement d’avis???Je pense que si les élus communautaires sont sincères ils doivent rejoindre le projet de M. Hiraux d’où ce courrier qui leur est adressé.

A l’attention des élus communautaires de la 3 ca.

 

Mesdames, Messieurs les élus.

Vous aurez d’ici quelque temps la lourde tâche de voter sur le dossier piscine.

2 dossiers sont aujourd’hui en lice: le projet de la 3ca dont les informations  sont à disposition sur le site internet de la 3ca, et le projet de syndicat mixte porté par le maire de la commune de Fourmies (blog mickael hiraux).

Ce dernier vous sera prochainement présenté au cours  d’une réunion publique.

L’importance de ce vote montrera votre capacité à construire un territoire portant les valeurs du « vivre ensemble » et du « vivre ici ».

Cette décision laissera à jamais votre nom et votre empreinte d’élu aux générations futures, il est donc important que celui-ci se fasse dans des conditions sereines.

Nous sommes donc favorables à un vote à bulletin secret et nous vous encourageons à cet exercice dans toutes les échéances importantes liées à ce dossier.

Nous reprenons les arguments avancés  notamment par les élus de Sains du nord favorable au vote à bulletin secret au cours de la réunion communautaire de juin 2016 portant sur le dossier piscine.

Aujourd’hui dans un contexte différent et  afin d’éviter les pressions, ce vote permettrait l’impartialité du choix.

Seul ce choix peut permettre de voter dans les conditions optimales,  sans contraintes médiatiques et politiques. Celui-ci permettra une participation accrue, et de limiter la pression du vote à main levée  engendrant souvent un vote orienté et craignant un hypothétique recadrage.

Le vote à bulletin secret est le postulat de départ à cette décision majeure et historique sur le territoire.

Nous sommes également favorables au dossier défendu par le maire de Fourmies offrant une vision collective et une réouverture de la piscine au 01 janvier 2017.

Si les éléments juridiques complémentaires fournis de la 3ca  mettent en avant un dossier administratif dont la légalité du scénario reste à avérer…. des procédures complexes et longues à finaliser »… A l’inverse le dossier de syndicat mixte a fait l’objet d’une étude du service de légalité de la sous-préfecture et les statuts de celui-ci sont réalisés.

Nous sommes donc sur un dossier opérationnel dont la faisabilité peut être vérifiée et l’impact sur le territoire est immédiat.

Retenez l’aspect financier, c’est ainsi des économies liées à l’exploitation de la piscine, qui permettront  à vous élus de la 3ca  des marges de manoeuvre sur des dossiers économiques, culturels, touristiques…..

Tout le monde comprendra naturellement qu’il est plus facile de faire supporter le cout à +/- 60 000 habitants au lieu des +/- 30 000 habts qui composent la 3ca.

Nous dénonçons par conséquent l’opacité, les désaccords, les voltes face, et l’absence de vision cohérente dans la gestion du dossier piscine par la direction de la 3ca depuis le début.

L’exemple le plus flagrant restant la présentation à charge du dossier piscine en juin 2016 sur les bases des coûts d’exploitations et énergétiques excessifs.

A contrario les  500.000€ sollicités dans le cadre des TEPCV (territoire à énergie positive pour une croissance verte) sont destinés au futur siège de la communauté des communes et non au projet piscine.

Il vous sera facile de vérifier en autre,  les projets piscine de la communauté des communes sud-Brionnais et le projet Aquaplan de st Brieuc utilisant ces ressources. (et ce,  malgré l’objection  que la piscine d’Avesnes est la propriété de la région).

En conclusion, vous avez l’opportunité de montrer au conseil régional, au conseil départemental, à l’état votre capacité à faire évoluer ce territoire,  à concrétiser les attentes de la population et surtout:  les élus du  sud du département peuvent se réunir dans une démarche collective et progressiste.

Mons en Belgique, Valenciennes, Cambrai, st Quentin, Laon … autour de nous les élus créent une dynamique et accélèrent l’attractivité de leur territoire.

La solution du syndicat mixte vous offre le rythme de cette transition et les bases de projets  futurs plus ambitieux tel que  la réalisation d’un centre aquatique.

Nous voulons pour notre territoire, nos enfants, nos habitants, …..une piscine, une volonté, un projet pérenne, qui ne sera pas juste une promesse électorale.

Un projet qui est un besoin éducatif, culturel, qui répond à un service public rendu à notre population.

Tous les élus de notre territoire se doivent de rendre ce service à leurs citoyens.

Bien cordialement , les élus de la liste AVESNES AUTREMENT, membres du conseil municipal d’Avesnes/ Helpe.