Author Archives: Said Ghézal

Compte rendu de la réunion du conseil municipal du jeudi 13 décembre 2018.


This entry was posted on by .

À l’ordre du jour 20 questions à débattre.

Présentation du lieu accueil parents enfants du centre social, rétrocession d’une parcelle pour le compte de la commune, élaboration du plan communal de sauvegarde, vote des subventions aux associations pour l’année 2018, renouvellement de la convention CAF pour la lutte contre l’indécence de logement, garantie d’emprunt de la société HLM l’avesnoise, création d’un ossuaire communal, construction du club House et demande de subvention auprès de la fédération française de football, demande de subvention pour l’année 2019 pour le projet de réaménagement du bastion Saint-Jean et de la place du Général Leclerc, forfait communal pour l’école Jeanne d’Arc, régularisation suite à la vérification de la régie d’avance du centre socioculturel, délibération modificative concernant l’éclairage public, acquisition d’un logiciel de numération des actes d’État civil, délibérations modificatives, proposition de tarification pour le centre socioculturel.
Un ordre du jour assez chargé…

Nous sommes intervenus sur le vote des subventions aux associations en interrogeant la majorité pour nous expliquer la baisse de subvention de trois associations. Il nous est difficile de comprendre que l’on puisse baisser des subventions à des associations qui emploient un salarié sachant que ces embauches engendrent les charges à payer, sans oublier qu’elles sont créatrices d’emplois au niveau associatif.

Nous sommes intervenus ensuite concernant les tarifications pour le centre socioculturel pour que l’on puisse nous expliquer l’augmentation de dix euros pour des familles en situation de précarité ou de difficultés sociales.

Pour terminer le conseil nous avons déposé 5 questions diverses :
1) le café de la rotonde est il à vendre ?
2) Point sur le stationnement( les élus se doivent d’être exemplaires)
3) Point sur les caméras et leur implantation.
4) Pourquoi l’association du téléthon n’a-t-elle pas eu de chalet au marché de Noël ?
5) 2 agents des services de la mairie quitteraient leur poste(le directeur général des services, le policier municipal déjà parti).
6) De nombreuses mères de familles nous demandent si il était possible de réfléchir à la réalisation de parcs de jeux pour les enfants en bas-âge ( jeux existants lors des réhabilitations des cités HLM).

Grosse colère des commerçants avesnois


This entry was posted on by .

Nous avons pu lire dans notre presse locale la colère de nos commerçants qui ont leurs commerces sur la place du général Leclerc.

On crée des problèmes sur des manifestations qui devraient rassembler, fédérer et profiter à l’ensemble des commerçants et des Avesnois.

Bien au contraire les commerçants font entendre leur colère face à une majorité qui ne les écoute pas…
Alors qu’il suffirait de se rencontrer régulièrement, d’informer et de travailler ensemble sur un même objectif (animer et soutenir notre commerce).

Nos commerçants sont déjà en difficultés, n’aggravons pas celles-ci… travaillons de façon intelligente et dans l’intérêt commun.

Les membres de la liste Avesnes autrement.

Réaction de l’opposition municipale.


This entry was posted on by .
L’arrivée du président de la république sur notre territoire a fait couler beaucoup d’encre dans une période morose.

Un président venu voir les gens de la France profonde comme ils parlent de nous…

Il est allé rendre visite à quelques badauds sur notre commune.

Un président qui s’est fait rejeter par la population  pour sa politique actuelle.

Une fois encore des effets d’annonce, des promesses…

L’emploi du temps du président de la république présenté dans la presse papier et télévisée aurait  dû faire parler de notre territoire et de le valoriser mais ce fut tout le contraire.
Dans l’émission télévisée sur France 5 « c’est dans l’air » du mardi 6 novembre sur la thématique « essence guerre des tranchées » on n’a pu s’empêcher de parler de l’itinéraire du président dans notre région et son passage dans notre commune (il a passé la nuit dans notre sous-préfecture). Une fois encore notre commune a été ciblée de façon négative avec un taux de chômage de 36 % pour notre territoire et les commerces qui ferment les uns après les autres.

On voudrait nous faire croire qu’il s’agit là de déterminisme.
N’oublions pas qu’il s’agit là d’un héritage politique et  qu’il ne s’agit nullement de déterminisme.

Nous avons une belle ville qui mérite que l’on se batte pour elle. Notre commune a besoin  d’élus qui ont la volonté de faire bouger les lignes, de travailler avec les différents partenaires et d’avoir une volonté de faire évoluer la situation économique, culturelle de notre ville.

 

Les membres de la liste Avesnes Autrement.