Bilan de la majorité municipale.


Cette entrée a été publiée le par .

A la lecture de l’article de presse sur le conseil municipal de ce mardi 16 février, je pense aux avesnois qui doivent se demander comment nous en sommes arrivés là ???

La liste «  Avesnes  Autrement » que je représente, avait prévenu de cette situation financière catastrophique de notre commune.

La nouvelle majorité, qui osait dire aux avesnois  que les finances de notre commune étaient saines, a démontré une nouvelle fois, par le mensonge, par sa gestion catastrophique de notre ville, son incapacité à diriger notre ville.

Après un peu moins de deux années à la tête de notre commune, on voudrait nous faire croire que cette situation  qui est le résultat d’une gestion hasardeuse et d’un train de vie au dessus de nos moyens, est causée par la baisse des dotations de l’état.

Nous sommes conscients que ces baisses ont eu un impact sur nos finances, mais nous sommes persuadés que des marges de manœuvres budgétaires existent: au lieu de compenser la baisse prochaine de dotation future par l’impôt, il faut faire des économies, c’est un choix politique qui doit  porter par exemple sur l’instauration d’une gestion de ressources humaines, une baisse substantielle à hauteur de 25% de la rémunération des élus, abandonner des postes de gestion trop coûteux…

Mais soyons clairs, l’ensemble des 21 membres de la liste sont  chacun responsables de cette situation catastrophique, il est difficile de croire  qu’ils n’étaient pas informés de cette gestion , rappelons que  la plupart de ces élus sont en place depuis des années.

Ces élus qui critiquent leur propre gestion en nous disant qu’ils ne sont ni associés ni informés  des décisions prises. La liste « unis pour Avesnes » est bien divisée…

Revenons à ce conseil au cours duquel la majorité, avec l’aide de madame le sous-préfet et le médiateur de justice, a voté la renégociation des prêts de notre commune.

Pourquoi ces renégociations ??? Car notre ville est trop endettée et n’a plus aucune marge de manœuvre. Donc on allonge les emprunts dans le temps en endettant encore un peu plus notre commune pour pouvoir baisser les remboursements et dégager ainsi une marge d’un peu moins de 600 000€.Mais nous savons que dès l’année prochaine ces marges seront réduites.

Mais avesnois ne vous en inquiétez pas car nous allons rénover la toiture de notre mairie !!!

Avec une prise en charge de ces travaux à hauteur de 80 pour cent par la DRAC, il ne reste à la charge de la ville un montant de moins de 120 000€ qui sera financé par un nouvel emprunt qui s’ajoutera aux prêts en cours.

Nous comprenons mieux  que la cour régionale des comptes soit actuellement dans notre commune pour un contrôle de nos finances et de la régularité des comptes mais aussi au niveau de la communauté de communes…

Que va devenir notre ville avec cette gestion politique et financière catastrophiques de notre commune…

Cordialement, Saïd Ghézal, tête de liste de la liste Avesnes Autrement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification de l\'utilisateur: *