1 semaine depuis

Avesnes Autrement

Pour les prochaines municipales nous avons pris la bonne résolution de revoir notre mode de communication, les réseaux sociaux ayant désormais une place importante.

Dans notre optique perpétuelle de re dynamisme, vous avez pu remarquer la refonte de notre page Facebook début décembre, cette dernière sera notre nouveau pilier de communication avec vous, pour vous.

Mais nous ne pouvions pas abandonner non plus notre site web qui nous accompagne depuis le début de notre aventure au service des Avesnois, et en ce début d’année celui-ci a reçu une refonte et sera désormais le miroir de notre page Facebook .

Votre avis étant important pour nous, les publications de visiteurs sont ouvertes à tous et si vous désirez un contact personnel, vous le pouvez à travers Messenger.

Nous vous invitons à partager cette page afin de toucher et de tenir informés le plus d’Avesnois possible, merci à tous.

Saïd Ghezal et les membres de la liste Avesnes-Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2 semaines depuis

Avesnes Autrement

Bulletin Municipal Vœux 2019 :

En ce début d'année 2019, les élus ainsi que les membres de l'opposition de la liste "Avesnes Autrement " espèrent que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année en famille malgré ces périodes difficiles et vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2019.

Une année se termine, une autre la remplace, voici une merveilleuse occasion de vous adresser tous nos vœux de bonheur, de santé et de réussite.

Par ces temps difficiles pour tous, soyez assurés que nous sommes et que nous serons toujours à vos côtés, comme nous l’avons toujours été toutes ces dernières années.

La preuve en est : notre refus d'augmenter les tarifs du centre social pour cette nouvelle année, augmentation votée par la majorité au conseil municipal du jeudi 13 novembre 2018.
La volonté des élus de notre liste est et sera toujours le bien être de la population de notre ville pour le bien de tous.

Nous n’avons jamais fait de promesses que nous ne pouvions tenir contrairement à la majorité actuelle.

Nous sommes restés constants dans notre ligne de conduite.

Soyez assurés de notre volonté de faire bouger les choses pour vous afin de rendre notre ville plus attractive.

Une fois encore, ensemble, avec votre confiance, avec votre soutien nous pourrons faire changer les choses.

Nous aussi nous comptons sur vous, on sera plus fort tous ensemble.

N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous.

Sachez que nous restons à votre disposition et que vous pouvez nous contacter à partir de notre page Facebook « Avesnes Autrement ».

Nous restons à votre écoute et à votre disposition pour l’avenir de notre ville et vous réitérons nos vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année.

Cordialement, Saïd Ghézal et les membres de la liste Avesnes-Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2 semaines depuis

Avesnes Autrement

Succès, réussite, bonheur, chance, santé, amour, paix, amitié & prospérité... voilà tout ce que nous vous souhaitons pour cette nouvelle année.

Une Bonne Année à tous !

Saïd Ghezal et les membres de la liste Avesnes-Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

4 semaines depuis

Avesnes Autrement

Une année difficile et mouvementée se termine.

En cette fin d’année 2018, les élus ainsi que les membres de l’opposition de la liste Avesnes autrement vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année en famille

Un joyeux Noël.

Saïd Ghezal et les membres de la liste Avesnes-Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2 mois depuis

Avesnes Autrement

A tous les musiciens et musiciennes, et notamment ceux d’Avesnes-sur-Helpe, nous vous souhaitons une très bonne fête de Sainte Cécile ! Merci pour cette belle passion qui se transmet de génération en génération ! ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

10 mois depuis

Avesnes Autrement

Elus depuis 2014 mes colistiers et moi-même, lors des différents conseils municipaux, ne cessons de défendre et rappeler l’intérêt des avesnois dans la gestion politique quotidienne de notre commune (les jardins, les associations, les changements au niveau de la mairie…)

Depuis 2014 nous assistons malheureusement à la fermeture de nos services publics (piscine !...), de nos commerces qui semblent se fermer les uns après les autres en centre-ville (La fermeture de plusieurs commerces dont la grande maison, le café de la paix, et prochainement deux magasins dont mise en scène rue Victor Hugo et à fleur de peau qui mettront la clé sous la porte.
Plus aucun programme culturel…Enfin la population qui fuit notre ville.

N’oublions pas la situation financière…Qu'en est-il aujourd’hui?
Une bouffée d oxygène a eu lieu en 2016/2017 suite à la renégociation des emprunts (mais les années à venir à partir de 2018 et suivantes) vont être plus difficiles.
A ce jour la commune n'a plus de marge de manœuvre, une capacité d’autofinancement faible. Cette situation financière catastrophique est le résultat d’une mauvaise gestion financière des années précédentes, à laquelle la majorité actuelle a participé.
Aujourd'hui les avesnois en subissent les conséquences dramatiques, à vous de juger !!!
Vous pouvez nous contacter sur notre site internet.
Nous restons à votre écoute et à votre disposition pour l’avenir de notre ville.

Cordialement, Les membres de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

10 mois depuis

Avesnes Autrement

Bonjour surtout si vous avez des remarques sur la gestion de notre commune n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Nous le traiterons et serons vos relais au niveau de la mairie.
Cordialement , Said ghezal
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

1 années depuis

Avesnes Autrement

Association Les Amis de Wédric: son père Noël renvoyé, sa présidente démissionnaire
Rien ne va plus entre Les amis de Wédric et la municipalité d’Avesnes. Les dirigeants de l’association dénoncent le refus de la municipalité d’autoriser certaines manifestations. Et ne comprennent pas pourquoi la ville se tourne vers un prestataire de service pour recruter un père Noël – rôle joué depuis plusieurs années par un « ami de Wédric ».
L’association Les Amis de Wédric a tenu son assemblée générale jeudi dans le petit salon de la mairie.
C’est l’incompréhension au sein de l’association Les Amis de Wédric, qui tenait, jeudi, son assemblée générale. De nombreuses dissensions existent entre la municipalité et l’association, au point que Marie Ducarne, présidente, a décidé de rendre son tablier (1). Les sujets de discorde sont nombreux. Depuis quelques années, le rôle et les photos du père Noël étaient confiés à l’association avesnoise Les Amis de Wédric ; cette année la mairie aurait choisi un prestataire de services. En ce qui concerne la concentration de voitures anciennes, les Amis de Wédric ne peuvent plus l’organiser. Même chose pour la Foire aux graines et aux plantes. Les difficultés pour faire visiter certains monuments comme le carillon, la participation de l’association au marché de Noël (qui serait compromise) et des problèmes de chauffage sont également évoqués lors de l’assemblée. Pour Marie Ducarne, « trop c’est trop ». Lasse de ne pas être entendue, elle décide de démissionner de son poste de présidente.
« J’ai l’impression de me battre pour rien »
Michel Boda, adjoint au maire chargé des associations, tente d’expliquer les positions de la municipalité – sans toutefois convaincre la salle très remontée. « J’ai peur d’aller à la mairie, confie Marie Ducarne. Alors qu’une équipe travaille, donne de son temps… j’ai l’impression de me battre pour rien. » La salle s’interroge. « Marre de s’investir sans considération de la mairie… Veut-on faire d’Avesnes une ville morte », s’interroge l’un des participants.
La maire d’Avesnes Marie-Annick Dezitter réfute les accusations des Amis de Wédric en bloc. « Je n’ai jamais interdit l’organisation d’un rassemblement de voitures anciennes, dit-elle. La personne qui amenait les voitures a quitté l’association pour en créer une autre. Elle m’a demandé d’organiser un rassemblement, j’ai dit oui. Du coup, les Amis de Wédric ont abandonné ». Quant au marché de Noël, l’élue affirme que les Amis de Wédric sont venus chercher un dossier d’inscription, « mais ils ne l’ont jamais rendu ».
Mme Dezitter tient à préciser que c’est la ville et la ville uniquement qui organise le marché de Noël cette année. « On a repris la main. Nous avons trouvé un père Noël et un photographe pour prendre les clichés, nous n’avons donc pas besoin des services de l’association. » En ce qui concerne les difficultés évoquées par les Amis de Wédric pour faire visiter des monuments, l’élue explique : « Ce n’est pas leur rôle de faire visiter ces lieux. Avant, l’association faisait partie de l’office de tourisme, qui était communal ; aujourd’hui c’est l’office intercommunal qui s’en charge. » Marie-Annick Dezitter résume la situationcomme suit : « Quand ils n’organisent pas telle ou telle manifestation, ils me le mettent sur le dos. C’est trop facile. »
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2 années depuis

Avesnes Autrement

Force est de constater dans les médias l'impact de la gestion de la ville au cours de ces 20 dernières années.
Le magazine "l'express" nous classe parmi les 530 communes les plus pauvres de France, la voix du nord évoque notre capacité à perdre notre population et par conséquent à être attractif.
L'année 2016 a été rythmée par la fermeture de la piscine, celle de commerces et les difficultés des associations à continuer leurs activités.
L'état, par l'intermédiaire de son rapport de la cour des comptes, va nous alerter sur les finances de la ville, et vous êtes nombreux à nous faire part non seulement de votre exaspération sur l'augmentation des impôts avec moins de services mais aussi sur l'état général de la ville: trottoirs, éclairage, propreté, accessibilité, aires de jeux inexistantes dans les cités.
Une dette impayée DALKIA mal négociée (+/- 1millions d'€), un taux d'endettement élevé qui freine l'investissement, des dotations en baisse...
Nous défendons régulièrement vos intérêts en conseil et au-delà dans les médias.
Cette situation est le résultat de la mauvaise gestion d'élus dont certains encore présents dans la majorité. Nous ne cherchons plus à rétablir la vérité sur l'économie de la ville, la situation catastrophique parle d'elle-même et les médias s'y attèlent malheureusement.
Notre combat de terrain se focalise depuis juillet 2016, à démarcher les élus de la 3ca, les représentants de l'état ...pour sauver le plus rapidement possible la piscine. Nous portons le projet de syndicat mixte. Nous nous heurtons aux ambitions politiques du président de la communauté de communes, dont le projet de la 3ca ne franchirait pas actuellement le service légalité de la sous-préfecture après vérification.
Malgré ces tristes constats, je terminerai par vous souhaiter à tous et à toutes une bonne et heureuse année 2017 et vous assurer de notre dévouement pour notre belle ville d'Avesnes sur Helpe.

Cordialement, Said Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

3 années depuis

Avesnes Autrement

Réaction vive de l’opposition sur un sujet sensible: notre piscine !

Suite au conseil communautaire de ce jeudi 16 juin, avec à l’ordre du jour le sujet unique de la piscine, Quelle mauvaise farce au vu des réactions de nos élus communautaires. En effet la communauté de communes est une entité juridique mais l’esprit communautaire lui n’existe pas encore sur notre territoire. Ce conseil, une fois encore, l’a bien démontré : chacun prêche pour sa paroisse pour quelques centaines d’euros ou milliers, quand on sait qu’une fois encore
Sur un territoire sinistré, on supprime une infrastructure nécessaire à tout un territoire, toute une population déjà bien paupérisés.
Ce jeudi soir, les 40 élus de l’intercommunalité Cœur de l’Avesnois qui avaient à se prononcer pour ou contre la transformation de la piscine d’Avesnes en piscine communautaire ont voté contre tandis que 29 votaient oui. Avesnes-sur-Helpe fermera sa piscine le 1er juillet.
Avant de passer à ce vote voulu à bulletins secrets par une majorité d’élus communautaires et sur proposition de ceux du bureau, il s’est bien élevé plusieurs voix parmi les maires de communes de l’intercommunalité pour dire combien il était important que la piscine municipale d’Avesnes-sur-Helpe passe sous gestion communautaire. On connaissait la position du maire d’Haut-Lieu Bernard Cabaret toujours prompt à défendre le maintien de la piscine d’Avesnes-sur-Helpe. D’autres maires avec lui se sont fait entendre. Jean-Luc Defroidmont de Sémeries a enjoint les élus de prendre leurs responsabilités. « Je vous en conjure, faites vivre notre piscine ». Lui, dont la commune est située non loin du centre aquatique du ValJoly, aurait pu tout aussi bien ne pas prendre parti en faveur de l’équipement avesnois trop coûteux pour la seule ville d’Avesnes. Il a joué collectif. Le même élu avait aussi souhaité que le vote à bulletins secrets ne serve pas de bouclier ou de parapluie aux 70 élus communautaires votants. Il l’a été d’une certaine façon. Avant le vote encore, Saïd Ghézal, élu de l’opposition municipale d’Avesnes, avait prévenu : « Si on ferme la piscine ce soir, on donne un coup de massue à notre territoire ». Un sentiment aussi partagé par le maire de Saint-Hilaire-sur-Helpe Nicolas Dosen : « Nous avons un devoir de prendre cette compétence. L’eau dans ce territoire est présente partout et comme un piège elle attendra ceux qui ne savent pas nager ». L’avertissement était de taille. Ça n’a pas suffi.
Ils augmentent nos impôts et ferment nos services publics.
Ces élus sont indignes de leur fonction !!!

Cordialement , Saïd Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

3 années depuis

Avesnes Autrement

Réaction vive de l’opposition sur un sujet sensible: notre piscine !

Suite au conseil communautaire de ce jeudi 16 juin, avec à l’ordre du jour le sujet unique de la piscine, Quelle mauvaise farce au vu des réactions de nos élus communautaires. En effet la communauté de communes est une entité juridique mais l’esprit communautaire lui n’existe pas encore sur notre territoire. Ce conseil, une fois encore, l’a bien démontré : chacun prêche pour sa paroisse pour quelques centaines d’euros ou milliers, quand on sait qu’une fois encore
Sur un territoire sinistré, on supprime une infrastructure nécessaire à tout un territoire, toute une population déjà bien paupérisés.
Ce jeudi soir, les 40 élus de l’intercommunalité Cœur de l’Avesnois qui avaient à se prononcer pour ou contre la transformation de la piscine d’Avesnes en piscine communautaire ont voté contre tandis que 29 votaient oui. Avesnes-sur-Helpe fermera sa piscine le 1er juillet.
Avant de passer à ce vote voulu à bulletins secrets par une majorité d’élus communautaires et sur proposition de ceux du bureau, il s’est bien élevé plusieurs voix parmi les maires de communes de l’intercommunalité pour dire combien il était important que la piscine municipale d’Avesnes-sur-Helpe passe sous gestion communautaire. On connaissait la position du maire d’Haut-Lieu Bernard Cabaret toujours prompt à défendre le maintien de la piscine d’Avesnes-sur-Helpe. D’autres maires avec lui se sont fait entendre. Jean-Luc Defroidmont de Sémeries a enjoint les élus de prendre leurs responsabilités. « Je vous en conjure, faites vivre notre piscine ». Lui, dont la commune est située non loin du centre aquatique du ValJoly, aurait pu tout aussi bien ne pas prendre parti en faveur de l’équipement avesnois trop coûteux pour la seule ville d’Avesnes. Il a joué collectif. Le même élu avait aussi souhaité que le vote à bulletins secrets ne serve pas de bouclier ou de parapluie aux 70 élus communautaires votants. Il l’a été d’une certaine façon. Avant le vote encore, Saïd Ghézal, élu de l’opposition municipale d’Avesnes, avait prévenu : « Si on ferme la piscine ce soir, on donne un coup de massue à notre territoire ». Un sentiment aussi partagé par le maire de Saint-Hilaire-sur-Helpe Nicolas Dosen : « Nous avons un devoir de prendre cette compétence. L’eau dans ce territoire est présente partout et comme un piège elle attendra ceux qui ne savent pas nager ». L’avertissement était de taille. Ça n’a pas suffi.
Ils augmentent nos impôts et ferment nos services publics.
Ces élus sont indignes de leur fonction !!!

Cordialement , Saïd Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

3 années depuis

Avesnes Autrement

Réaction vive de l’opposition sur un sujet sensible: notre piscine !

Suite au conseil communautaire de ce jeudi 16 juin, avec à l’ordre du jour le sujet unique de la piscine, Quelle mauvaise farce au vu des réactions de nos élus communautaires. En effet la communauté de communes est une entité juridique mais l’esprit communautaire lui n’existe pas encore sur notre territoire. Ce conseil, une fois encore, l’a bien démontré : chacun prêche pour sa paroisse pour quelques centaines d’euros ou milliers, quand on sait qu’une fois encore
Sur un territoire sinistré, on supprime une infrastructure nécessaire à tout un territoire, toute une population déjà bien paupérisés.
Ce jeudi soir, les 40 élus de l’intercommunalité Cœur de l’Avesnois qui avaient à se prononcer pour ou contre la transformation de la piscine d’Avesnes en piscine communautaire ont voté contre tandis que 29 votaient oui. Avesnes-sur-Helpe fermera sa piscine le 1er juillet.
Avant de passer à ce vote voulu à bulletins secrets par une majorité d’élus communautaires et sur proposition de ceux du bureau, il s’est bien élevé plusieurs voix parmi les maires de communes de l’intercommunalité pour dire combien il était important que la piscine municipale d’Avesnes-sur-Helpe passe sous gestion communautaire. On connaissait la position du maire d’Haut-Lieu Bernard Cabaret toujours prompt à défendre le maintien de la piscine d’Avesnes-sur-Helpe. D’autres maires avec lui se sont fait entendre. Jean-Luc Defroidmont de Sémeries a enjoint les élus de prendre leurs responsabilités. « Je vous en conjure, faites vivre notre piscine ». Lui, dont la commune est située non loin du centre aquatique du ValJoly, aurait pu tout aussi bien ne pas prendre parti en faveur de l’équipement avesnois trop coûteux pour la seule ville d’Avesnes. Il a joué collectif. Le même élu avait aussi souhaité que le vote à bulletins secrets ne serve pas de bouclier ou de parapluie aux 70 élus communautaires votants. Il l’a été d’une certaine façon. Avant le vote encore, Saïd Ghézal, élu de l’opposition municipale d’Avesnes, avait prévenu : « Si on ferme la piscine ce soir, on donne un coup de massue à notre territoire ». Un sentiment aussi partagé par le maire de Saint-Hilaire-sur-Helpe Nicolas Dosen : « Nous avons un devoir de prendre cette compétence. L’eau dans ce territoire est présente partout et comme un piège elle attendra ceux qui ne savent pas nager ». L’avertissement était de taille. Ça n’a pas suffi.
Ils augmentent nos impôts et ferment nos services publics.
Ces élus sont indignes de leur fonction !!!

Cordialement , Saïd Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

3 années depuis

Avesnes Autrement

Réaction vive de l’opposition sur un sujet sensible: notre piscine !

Suite au conseil communautaire de ce jeudi 16 juin, avec à l’ordre du jour le sujet unique de la piscine, Quelle mauvaise farce au vu des réactions de nos élus communautaires. En effet la communauté de communes est une entité juridique mais l’esprit communautaire lui n’existe pas encore sur notre territoire. Ce conseil, une fois encore, l’a bien démontré : chacun prêche pour sa paroisse pour quelques centaines d’euros ou milliers, quand on sait qu’une fois encore
Sur un territoire sinistré, on supprime une infrastructure nécessaire à tout un territoire, toute une population déjà bien paupérisés.
Ce jeudi soir, les 40 élus de l’intercommunalité Cœur de l’Avesnois qui avaient à se prononcer pour ou contre la transformation de la piscine d’Avesnes en piscine communautaire ont voté contre tandis que 29 votaient oui. Avesnes-sur-Helpe fermera sa piscine le 1er juillet.
Avant de passer à ce vote voulu à bulletins secrets par une majorité d’élus communautaires et sur proposition de ceux du bureau, il s’est bien élevé plusieurs voix parmi les maires de communes de l’intercommunalité pour dire combien il était important que la piscine municipale d’Avesnes-sur-Helpe passe sous gestion communautaire. On connaissait la position du maire d’Haut-Lieu Bernard Cabaret toujours prompt à défendre le maintien de la piscine d’Avesnes-sur-Helpe. D’autres maires avec lui se sont fait entendre. Jean-Luc Defroidmont de Sémeries a enjoint les élus de prendre leurs responsabilités. « Je vous en conjure, faites vivre notre piscine ». Lui, dont la commune est située non loin du centre aquatique du ValJoly, aurait pu tout aussi bien ne pas prendre parti en faveur de l’équipement avesnois trop coûteux pour la seule ville d’Avesnes. Il a joué collectif. Le même élu avait aussi souhaité que le vote à bulletins secrets ne serve pas de bouclier ou de parapluie aux 70 élus communautaires votants. Il l’a été d’une certaine façon. Avant le vote encore, Saïd Ghézal, élu de l’opposition municipale d’Avesnes, avait prévenu : « Si on ferme la piscine ce soir, on donne un coup de massue à notre territoire ». Un sentiment aussi partagé par le maire de Saint-Hilaire-sur-Helpe Nicolas Dosen : « Nous avons un devoir de prendre cette compétence. L’eau dans ce territoire est présente partout et comme un piège elle attendra ceux qui ne savent pas nager ». L’avertissement était de taille. Ça n’a pas suffi.
Ils augmentent nos impôts et ferment nos services publics.
Ces élus sont indignes de leur fonction !!!

Cordialement , Saïd Ghézal et les élus de la liste Avesnes Autrement.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook